Ensemble Orchestral De Dijon > La saison > La saison en cours > Six Bagatelles pour quintette à vent, Journées Européennes du Patrimoine

Six Bagatelles pour quintette à vent, Journées Européennes du Patrimoine

Six Bagatelles pour quintette à vent, Journées Européennes du Patrimoine


Pour cette 37ème édition des Journées européennes du Patrimoine, cinq musiciens de l'Ensemble Orchestral de Dijon vous proposent six moments musicaux autour du quintette à vent, formation de chambre composée d'une flûte, d'un hautbois, d'une clarinette, d'un basson et d'un cor.

Six Bagatelles de György Ligeti :

Samedi 19 septembre 2020 :

15h00 : interprétation et médiation autour des Bagatelles I, II et III.
16h00 : interprétation et médiation autour des Bagatelles IV, V et VI.
17h00 : concert-lecture autour des Six Bagatelles pour quintette à vent.

Dimanche 20 septembre 2020 :

15h00 : interprétation et médiation autour des Bagatelles I, II et III.
16h00 : interprétation et médiation autour des Bagatelles IV, V et VI.
17h00 : concert-lecture autour des Six Bagatelles pour quintette à vent.

Lieu : Musée d'Art sacré, Dijon

Musiciens:

Willemine Lecointre, flûte
Dominique Jacqmin, hautbois
Elena Arveiler, clarinette
Patrice Bréfort, basson
Christophe Loup, cor


Le quintette à vent :

Le quintette à vent est une formation de chambre née au début du XIXème siècle, et composée d'une flûte, d'un hautbois, d'une clarinette, d'un cor et d'un basson. La diversité et l'association de leurs sonorités, aussi distinctes que complémentaires, offrent une large palette de timbres et de couleurs.
La richesse de ces possibilités a inspiré de nombreux compositeurs, notamment depuis le début du XXème siècle, qui a vu naître un répertoire étoffé pour cette formation.


György Ligeti (1923-2006)

Compositeur d'origine hongroise, Ligeti s'installe à Budapest à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Le régime communiste alors en place proscrit toute forme d'art progressiste, et les échanges culturels entre Europe de l'Est et Europe de l'Ouest sont impossibles. En 1953, alors qu'il se définit dans une « période d'isolement artistique », Ligeti compose les Six Bagatelles pour quintette à vent, qui sont en réalité des arrangements de six des onze pièces de sa Musica Ricercata pour piano seul. Ces pièces sont empreintes d'influences traditionnelles, mais aussi de l'héritage de Stravinsky et de Bartók. On y décèle toutefois la volonté du compositeur de s'affranchir des formes classiques pour cultiver un style plus personnel, tourné vers la modernité (et donc subversif pour le contexte de l'époque !).

Les Six Bagatelles pour quintette à vent :

I. Allegro con spirito
II. Rubato. Lamentoso
III. Allegro grazioso
IV. Presto ruvido
V. Adagio. Mesto – Allegro Maestoso
VI. Molto vivace. Capricioso


Nous remercions chaleureusement l'École de Musique, Danse et Théâtre de Chevigny-Saint-Sauveur pour le prêt des pupitres, ainsi que la Ville de Fontaine-lès-Dijon pour la mise à disposition des locaux de répétitions.